NLFR

Plateforme sur la conception et la technicité des cuisines
Spa@home : des nouveautés wellness surprenantes pour la maison
La baignoire à vapeur moussante Klafs Espuro, récompensée par un German Design Award Special Mention 2023.

Spa@home : des nouveautés wellness surprenantes pour la maison

Découvrez la salle de spa, c’est-à-dire la salle de bain aux allures de spa. L’espace wellness se glisse non seulement dans la chambre à coucher, mais aussi dans une pièce à part entière et élégamment aménagée. L’accent est donc mis non seulement sur l’expérience, mais aussi sur une esthétique de haute qualité conforme aux tendances de la décoration intérieure. Il n’est pas rare que des designers de renom y apposent leur empreinte. Les tendances et les nouveautés ont retenu notre attention.

La minipiscine Heaven de Treesse, signée Marc Sadler.

Cette fois, nous laissons les douches et leurs pommeaux wellness assortis de côté, car il existe de nombreuses autres façons d’inviter le spa chez soi. De la douche à vapeur à la baignoire thérapeutique en passant par le sauna, parfaitement intégré dans la salle de bain ou dans une autre pièce intérieure.  

La douche à vapeur, avec ou sans mousse

Ouvrons le bal avec la douche à vapeur qui se trouve en toute logique dans la « pièce humide ». La chaleur délicatement humide d’un bain de vapeur rend le spa accessible et offre une expérience très agréable à bon nombre de personnes. Cela ouvre les bronches, nettoie les pores et revigore le corps et l’esprit. Comme une douche à vapeur réunit la fonction d’une cabine à vapeur et d’une douche, cette solution de wellness@home s’invite également dans la salle de bain classique à la superficie plutôt limitée. Combinez le tout avec une baignoire à vapeur avec luminothérapie, aromathérapie et enceintes Bluetooth intégrées pour diffuser la musique d’ambiance idéale afin de vivre une expérience wellness totale. Les douches à vapeur SensePerience de Hoesch, dont le design épuré s’intègre parfaitement dans les salles de bain contemporaines, relèvent notamment ce pari. Dans un autre style, la baignoire à vapeur moussante Klafs Espuro, repérée chez Gervi, dont la mousse délicatement parfumée et apaisante vient compléter l’expérience. 

La douche à vapeur SensePerience de Hoesch, également disponible pour deux personnes.

Baignoires thérapeutiques

La baignoire balnéo ou avec toute autre fonctionnalité thérapeutique constitue une autre solution de wellness qui nécessite peu ou prou d’espace supplémentaire, comme la nouvelle baignoire à l’hydrogène PURO2 de Belhydro, la marque wellness made in Belgium de STG. Grâce à un procédé breveté, des milliards de bulles hydrogénées et presque microscopiques sont produites. Ces dernières éliminent les impuretés et favorisent le renouvellement des cellules cutanées. Le système immunitaire bénéficie également d’un coup de fouet et la production de l’hormone du bonheur, la sérotonine, est stimulée. 

Détendez-vous davantage avec les baignoires balnéos Kaldewei en acier émaillé et opérez votre choix parmi de nombreux systèmes thérapeutiques : d’un massage en profondeur des muscles après le sport à un délicat enveloppement de bulles d’air pétillantes et préchauffées dans l’eau éclairée. Le design a également fait l’objet d’amélioration. L’on retrouve notamment des pommeaux de douche plats et un écran élégant et discret en verre blanc. Treesse se distingue également par un design de qualité et une finition premium. ►

Cette marque italienne a attiré l’attention au Salone del Mobile à Milan avec son produit Heaven : une minipiscine qui chouchoute l’utilisateur à l’aide d’un hydromassage agréable, d’un confort d’assise et de couchage amélioré et d’un design épuré. Cette solution convient à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Belhydro, la marque wellness de STG.

Le sauna, une partie intégrante de l’intérieur

Le sauna finlandais est bien évidemment au rendez-vous. Ce dernier se confond de plus en plus dans la pièce dans laquelle il se trouve et il n’est pas rare de le voir dans la suite parentale. La nouveauté ? Le sauna finlandais Klafs Gesa, dessiné par la designer germano-­danoise Gesa Hansen. Tout de noir et de blanc vêtu, ce sauna réunit le confort scandinave et le minimalisme japonais, tout en respectant la tendance Japandi. Toujours de Klafs, le sauna S1 est une cabine extensible qui, d’une simple pression sur un bouton, passe d’une armoire de 60 centimètres de profondeur à un véritable sauna de 160 centimètres de profondeur. Ce sauna s’intègre idéalement dans une chambre à coucher dont l’espace est restreint. Élégant lui aussi, le sauna Yoku S de la marque italienne Effe, signé Marco Williams Fagioli. Malgré son design essentiel, équilibré et rigoureux, Yoky S est accueillant, chaud et naturel. Ce dernier est disponible en plusieurs variantes qui embellissent chaque intérieur. 

Sauna Gesa de Klafs au style Japandi.

Apesanteur et cryothérapie 

Nous terminons avec une innovation plutôt exclusive qui éveille la curiosité : la baignoire Zerobody Cryo de Starpool. La cryothérapie consiste à exposer le corps à une froideur extrême à des fins thérapeutiques, comme la stimulation du système immunitaire et du métabolisme. Pour ce faire, des cabines spéciales existent, bien que certains optent pour une cryothérapie plus simple en se plongeant dans un bain d’eau glacée. Cette nouvelle solution de Starpool offre la possibilité de profiter de la cryothérapie de manière confortable et non invasive à l’aide du système « Dry Float ». Confortable, sûr et simple d’utilisation, même à la maison. L’utilisateur, dont le corps est enveloppé d’une membrane brevetée, immerge son corps dans l’eau sans être mouillé. L’eau s’élève à 4 à 6 degrés et une séance varie de 3 à 8 minutes en fonction des objectifs de chacun. Pour connaitre toute l’histoire, cette baignoire constitue une copie du modèle Starpool Dry Float Therapy, dont l’eau est agréablement chaude, offrant une sensation d’apesanteur sans être mouillé. Chacun ses goûts, bien que ce wellness@home est et reste pour les aguerris. 

Koudetherapie@home met Zerobody Cryo van Starpool. Design Cristiano Mino. (foto Gaia Panozzo)

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details